News
  • Le livre des chroniques de Cécile écrites durant le confinement est en prévente
  • nous avons opté pour un financement participatif via la société Ulule
  • Si vous souhaitez nous aider ou commander un livre, vous pouvez voir tout ça sur la page actualité

Rhum et Rhumeries

Le rhum et la Martinique

  











Les différents types de rhum et ses modes de fabrication

On trouve des traces de fabrication de rhum au 17ieme siècle sur l’île de la Barbade dans les Antilles . Il faudra attendre les premières expériences du Père Labat en 1722 pour introduire le rhum agricole sur les îles françaises des Antilles.

On distinguera le rhum dit « agricole » issu du jus de la canne à sucre et le rhum dit « industriel » issu de la mélasse (résidu de sucrerie après concentration du jus et chauffage).

Les différentes variétés de rhum aux Antilles Françaises sont des rhums agricoles provenant de jus de canne frais.

Qu’il soit agricole ou provenant de la mélasse, le rhum est avant tout une histoire de goût et de saveurs et doit se déguster avec modération.

Le procédé d’obtention du rhum agricole est séparé en grandes étapes :

Réception des cannes :

Les cannes sont réduites en morceaux pour favoriser l’extraction du jus. A Marie Galante les char à bœufs servent encore pour le transport de la canne.

Broyage

Les cannes sont ensuite broyées par des rouleaux les déchets, appelés « bagasse » serviront de combustible pour la fabrication de la vapeur.

La bagasse peut être également utilisée pour produire de l’électricité en produisant de la vapeur qui par son énergie fera tourner une turbine qui entraînera à son tour un alternateur.

Fermentation

Transformation classique des sucres en alcool au bout de quelques jours.

Distillation

Dans la tour de distillation le vin de canne et la vapeur vont se croiser. Les vapeurs d’alcool sont condensées. Le rhum blanc à la sortie de la colonne de distillation titrera entre 65 et 75% vol.

Ce rhum sera ensuite mélangé avec de l’eau de source pour diminuer son degré et être commercialisé.

Une autre partie de la production restera en fût durant 18 mois pour devenir du Rhum Ambré de couleur légèrement dorée.

Le rhum vieux sera conservé au moins 3 ans en fût.

L'habitation Clément

L’habitation Clément est située sur la commune du François. L’habitation par elle même est une bâtisse de type créole du 18ième siècle. Il est sympa de la visiter on y retrouve un déco typiquement d’époque.

La vieille distillerie ne fonctionne plus mais elle a été remise « en mouvement » et sonorisée, je vous conseille de prendre le temps de la visiter.

Le parc s’étend sur 16 hectares, il est réellement superbe et sert de promenade dominicale à de nombreux Martiniquais. De nombreuses sculptures sont disséminées au milieu des arbres, des plantes locales, d’un vieux moulin et des pièces d’eau. Y flâner est un vrai plaisir.

Les bâtiments modernes se partagent en deux étages d’expositions à quoi il faut ajouter le point vente et dégustation.

 

L'habitation Simon

Cette Habitation datant de 1710 se trouve au François. Attention à ne pas confondre l’usine et l’habitation qui se trouvent toutes les deux à proximité

Cette distillerie, récente, puisqu’ouverte depuis le 31 décembre 2015 produit un rhum bio de toute beauté (à mon goût, et je le partage). Elle propose également à ses clients de résider sur place et assister, voire participer à toutes les étapes de fabrication du rhum (A1710) .

Depuis 2020, le rhum A1710 se décline également en rhum ancien.